LOGISTIQUE

10 étudiants

La logistique est issue du génie militaire, responsable de l’approvisionnement des troupes afin
qu’elles conservent leurs capacités opérationnelles dans la durée. Les deux métiers de base de
la logistique sont donc la gestion des stocks de marchandises et d’armes puis leur transport.
Ceci explique que la logistique moderne soit née chez les transporteurs et chez les grossistes.
Cependant, avant de l’aborder dans son aspect moderne, il convient tout d’abord de ressortir
ses origines.
1- Les Origines de la notion de Logistique
Le terme “Logistique prend racine dans le grecque « logistikos » qui signifie « administrer ».
L’institution militaire a utilisé ce terme pour définir l’activité qui réussit à combiner deux
facteurs nécessaires dans la gestion des flux : l’espace et le temps. La logistique a donc été un
sujet de réflexion intensif pour les grands chefs militaires.
Au IV° siècle avant JC., Sun Tzu met en avant la nécessité de disposer de chariots
d’approvisionnement de denrées alors qu’Alexandre le Grand (356 – 323 avant JC.) avant de
se lancer dans son périple en Asie, brûla tous ses chariots de denrées afin de rendre moins
pesante la mobilité de ses troupes. De par cette réflexion, Alexandre le Grand avait pensé faire
précéder le mouvement de ses armées par l’organisation du ravitaillement. Ainsi Jules César
en créant la fonction « logista » chargeait un officier de s’occuper des mouvements des
légions romaines pour organiser les campements de nuit et constituer les dépôts
d’approvisionnements dans les villes soumises”.
Il apparait dès lors une prise de conscience de l’importance de la gestion Logistique. Cette
importance va, au fur et à mesure des siècles se manifester. Dans le cadre de ce cours, nous
allons principalement suivre l’évolution de la Logistique du 18ème siècle jusqu’à nos jours
– AU XVIIIE SIÈCLES
Les dirigeants militaires ont éprouvé la nécessité d’assurer la survie de la collectivité en
aménageant des sites et des forts pour se protéger des attaques ennemies. A partir du XVIII°
siècle, trois étapes principales sont considérées dans le mode de traitement de la logistique
dans les armées :
a- Le premier mode est associé aux armées principalement statiques avec un
approvisionnement issu des magasins.
b- Le second mode correspond à la démarche napoléonienne cherchant essentiellement
sur les pays envahis ou les pays de passage, les denrées nécessaires à
l’approvisionnement des armées.
c- le troisième mode correspondant à celui apparu vers les années 1870 et s’appuyant sur
une industrialisation des approvisionnements à partir des bases arrières de plus en plus
lointaines

  • ÉVOLUTION DE LA LOGISTIQUE (XIXÈME ET AU XXÈME SIÈCLES)

    Plusieurs facteurs expliquent l’évolution de la Logistique tels que : des facteurs technologiques comme l’apparition du chemin de fer. À partir de 1917, l’automobile et le poids lourd font apparaître une alternative beaucoup plus souple au chemin de fer et la traction motorisée se substitue rapidement à la traction hippomobile. Mais dès lors, le carburant devient la ressource sensible. Pour approvisionner les armées, la création d’un service, le service des Essences, fut nécessaire pour prendre en charge la logistique des carburants. Au cours des siècles, si la perception de maîtriser correctement les flux a toujours été claire, la façon de l’aborder a été très variée. Dans chaque étape de son évolution, nous devons voir des réponses aux contraintes imposées par la complexité de la gestion des flux et par les moyens de déplacement des armées. Ainsi Vauban a utilisé le rôle vital de la logistique en affirmant que « l’art de la guerre c’est l’art de subsister ». C’est donc naturellement que la logistique a pris une place croissante dans la pensée militaire au cours de l’histoire. L’institution militaire a aussi constituée un premier corps de connaissance dans ce domaine de la gestion de flux. La pensée de la logistique civile s’est donc construite en parallèle à la pensée de la logistique militaire du fait de finalités différentes. Cependant les problèmes de base restent les mêmes. L’institution militaire a insufflé de façon périodique des avancées significatives en logistique qu’elle soit militaire ou civile. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les travaux structurant la recherche opérationnelle se sont développées, permettant ainsi aux entreprises, dès la période de l’après guerre, d’adopter un premier traitement de la logistique par la voie quantitative".

Formateur

€200.00 €150.00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *